Art de vivre local

Mes savates en vadrouille

Minimum syndical lorsque l’on vit à l’année sur une île. Les savates « doigts de pieds » comme le dis tout bon réunionnais, s’imposent sur nos plages, que dans nos villes.

Ce mois-ci, j’ai le souhait de vous faire découvrir une paire de savates particulières. En effet depuis le déconfinement, cette paire de savates ne cesse de « bat karé » partout ,pour le plus grand bonheur de ses abonnés.

Je parle évidement de « Mes savates en vadrouille ».

Été ou hiver austral ?

« J’ai une préférence pour l’hiver austral. Il y a moins de monde sur les plages et c’est bien plus agréable pour en profiter.

Vous parlez souvent de « Mini Savate » que représente cette personne à vos yeux ?

 » Même si ses savates sont bleus  » Mini Savate » est ma fille et elle a sept ans. J’entretiens avec elle un lien étroit, même fusionnel. Et j’essaie de lui transmettre les racines de notre île, de lui apprendre que notre terre possède de belles choses, comme de bonnes tables ou encore un parlé riche de mots et de sens. Enfin tout cela pour dire que la créolité doit persister et pour cela nous devons la transmettre. C’est aussi un peu cela  » Mes savates en vadrouille ».

Qu’est-ce que  » Mes savates en vadrouille » vous apporte ? Points positifs et négatifs.

Elles m’apportent tellement ! Tout d’abord sur le plan humain c’est une belle expérience. Après grâce à Instagram j’ai vraiment l’impression de découvrir mon île. Par exemple Cap Jaune je ne connaissais pas. J’y suis allé il y a peu et le bonheur de découvrir ce lieu est indicible. Le seul bémol que je note est mon manque d’expérience pour les vidéos et ça me frustre un peu mais, je compte m’améliorer !

Vous gardez une grande discrétion autour de votre identité. Pouvez-vous nous donner un indice sur votre personne ? Couleur des yeux ? Cheveux ? Ethnie ?

 » Je reste discrète sur mon identité car, le but principal de  » Mes savates en vadrouille » est de mettre l’île et mes abonnés en valeurs. Allez ! Je vous donne quelques petits indices. J’ai les yeux bleus et je suis plutôt d’origine Yab* !

Créatrice de  » Mes savates en vadrouilles »
Les savates c’est en toutes circonstances, ou troquez-vous parfois ces dernières pour des talons, baskets ?

On va dire que je suis une femme mieux dans ses baskets. Je suis plus sneakers que talons. Donc oui j’échange facilement mes savates pour de bonnes baskets, notamment pour mes vadrouilles sur les terrains escarpés de l’île.

Volcan Métis



Commentaires

29 août 2020 à 11 h 12 min

Très beau portrait de Mes Savates en Vadrouille, un compte qui nous plaît et qui nous fait découvrir notre île 😉

Le Blog endemik



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bassin Bleu

8 août 2020

Vierge Guadalupé

10 septembre 2020

%d blogueurs aiment cette page :