Art de vivre local

Vierge Guadalupé

Vierge des miracles, son histoire s’ancre bien loin de chez nous. Pourtant, sur notre  » caillou » du bout du monde, elle y demeure. Patronne des Amériques, ou encore Reine du Mexique. Elle est apparut sur le Mont Tepeyac, à un jeune aztèque au XVI siècle.

Au détour d’une balade, dans un milieu agricole de  la ville de Sainte-Marie. Qu’elle fut ma surprise de la découvrir juste là, chez nous.

Le lieu est récent, entretenu. L’idole de cette vierge est une œuvre. 

Encore une fois, ce n’est pas une question de croyance que je souligne mais, juste le vivre ensemble local et la diversité culturelle.  Ce vivre ensemble, cette diversité culturelle avec la Vierge Guadaloupé prend à mon sens une nouvelle dimension. Celle de l’infini et surtout de nos libertés 

Je n’ai pas d’adresse précise, je n’ai également pas trouvé de documentation sur l’installation de la Vierge Guadaloupé sur notre île. Mais si une personne en sait plus, j’aimerais bien le savoir.

Volcan Métis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :